"Eva en août" : un été pour se découvrir dans les rues bouillonnantes de Madrid

·2 min de lecture

Que faire à Madrid en plein mois d’août alors que les habitants fuient la chaleur étouffante de la ville ? Pour Eva, la réponse est simple : l’été est la période idéale pour se découvrir. Les attentes de la société baissent et vivre sans se soucier des jugements extérieurs devient plus simple. Dans Eva en août, le réalisateur espagnol Jonás Trueba nous embarque dans le voyage d’Eva, une histoire remplie de rencontres qui n’échappe pas à quelques longueurs.

Un été en solitaire

Eva vit à Madrid depuis sa naissance. L’été de ses 33 ans, tous ses amis partent en vacances, laissant derrière eux l’ardeur de la capitale espagnole. Eva décide de s’offrir un mois d’août en solitaire et va habiter pendant plusieurs jours dans l’appartement d’un ami. Dans les rues madrilènes, l’ambiance est festive et les touristes toujours aussi nombreux. Tous les ans, pendant la première quinzaine d’août, la ville célèbre les saints Cayetano, Lorenzo et la Vierge de Paloma. Concerts de rue, bals populaires et processions : l’heure est à la fête.

Dans son nouvel appartement, Eva contemple longuement le plafond, allongée sur son lit. Elle regarde les passants et les défilés depuis sa fenêtre. Elle s’aventure dehors, ère dans la ville sans but précis en se laissant porter par ce qu’elle voit. Dans un musée, en bas de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi