Euthanasie : le témoignage d'un médecin qui aide ses patients en fin de vie

Bernard Senet, médecin généraliste à la retraite, reconnaît avoir pratiqué l'euthanasie pour une vingtaine de ses patients. Il en accompagne d'autres, encore aujourd'hui. Filmé par les équipes de France Télévisions pour le magazine Envoyé Spécial, il rend ce jour-là visite à son amie Josette, 69 ans, atteinte d'un cancer du poumon. Cette ancienne directrice de cabinet a décidé de choisir comment mourir. Des produits illicites Elle veut avoir à sa disposition un produit létal pour le jour où la maladie attaquera trop ses poumons. Bernard Senet connaît une filière fiable pour commander ces substances illicites. "On utilise une adresse cryptée pas pour nous sécuriser nous, c'est pour sécuriser le gars qui nous l'envoie", confie-t-il. Ces produits viennent d'Amérique du Sud. Le médecin les a déjà fait analyser par des chimistes. Pour Josette, mourir chez elle, quand elle le souhaite, est un choix mûrement réfléchi. "C'est comme une assurance de mort digne. Comme une assurance de liberté. Je veux pouvoir éteindre la lumière quand je le désirerai si je suis malade", affirme-t-elle. De son côté, Bernard Senet a été mis en examen, notamment pour provocation au suicide. Il encourt jusqu'à trois ans d'emprisonnement et une amende de 45 000 euros.