​Euthanasie : une proposition de loi va être présentée à l'Assemblée nationale

Mercredi 31 mars, la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale a examiné un texte "donnant le droit à une fin de vie libre et choisie", autrement dit l'euthanasie, avant de l'adopter par la suite. Cette proposition de loi va désormais être présentée en séance publique, jeudi 8 avril. Pourtant, le vote risque de se faire attendre. "Près de 3 000 amendements ont été déposés par des députés Les Républicains. Cela risque donc d'être difficile de voter cette loi dans les délais impartis", analyse Hugo Capelli, journaliste du service politique de France Télévisions. Une opportunité pour Emmanuel Macron ? Déçus par cette tentative "d'obstruction parlementaire", des députés de tous bords ont signé une pétition qui a été publiée par le Journal du dimanche, le 4 avril. Des personnalités, telles que Line Renaud, soutiennent cette démarche. "Emmanuel Macron pourrait en profiter pour recoller les morceaux avec des milliers de Français, mais aussi avec une partie de la gauche, qui y verrait un progrès. Mais il ne semble pas favorable à l'euthanasie", concède le journaliste.