Euthanasie : le contenu de la proposition de loi présentée à l'Assemblée nationale

·1 min de lecture

La proposition de loi sur la fin de vie portée par le député Olivier Falorni (Libertés et territoires) est examinée ce jeudi 8 avril à l’Assemblée nationale. Ce texte entend légaliser l’euthanasie pour tout "patient en phase avancée ou terminale d’une affection grave et incurable" qui en exprimerait le désir.

Adoptée avec succès en commission des Affaires sociales, la proposition de loi " donnant le droit à une fin de vie libre et choisie " défendue par le député Olivier Falorni (groupe Libertés et territoires) sera débattue ce jeudi 8 avril à l’Assemblée nationale, à la faveur de la niche parlementaire du groupe de son auteur.La proposition de loi porte la reconnaissance du " droit d’obtenir une assistance médicalisée pour terminer sa vie au patient en phase avancée ou terminale d’une affection grave et incurable, lui infligeant une souffrance physique ou psychique jugée insupportable et qui ne peut être apaisée ". Une forme d’euthanasie restreinte, très éloignée par exemple du suicide assisté comme il se pratique en Suisse ou en Belgique.Cette euthanasie est conçue comme un dispositif éminemment médical qui offre aux personnes concernées " une assistance médicalisée permettant, par une aide active, une mort rapide et sans douleur ", comme le précise l’article 1 de la proposition de loi.Un processus strictUn strict processus est mis en place. La personne qui souhaite bénéficier de cette " assistance " doit la demander à son médecin traitant. Celui-ci doit ensuite...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Entrepreneurs, radicaux, progressistes : les trois familles de militants pro-euthanasie

Euthanasie : qui est pour, qui est contre et pourquoi ?

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français