Eurozapping : lutte contre l’esclavage moderne au Royaume-Uni, la presse d’opposition muselée en Hongrie

Au Royaume-Uni, la police poursuit sa lutte contre l’esclavage moderne. Des perquisitions ont été menées dans plusieurs régions et cinq personnes ont été arrêtées pour trafic d’êtres humains. Des femmes ont été libérées, alors qu’elles vivaient menacées constamment. Un réseau de prostitution allant jusqu’à la Pologne a été démembré. Une radio d’opposition cesse d’émettre en Hongrie En Pologne justement, Marta Lempart, militante pour le droit à l’avortement dans un pays où il est quasiment interdit, risque jusqu’à huit ans de prison pour avoir insulté un policier. La jugeant trop revendicatrice, le pouvoir cherche à la museler. En Hongrie, la radio d’opposition Klub radio va cesser d’émettre. C’est la première station de radio indépendante. Le gouvernement de Viktor Orban n’a pas reconduit sa licence, en dépit de protestations des États-Unis et de l’Union européenne.