Eurozapping : un concours pour sauver l’environnement au Danemark ; Heineken supprime 8 000 emplois aux Pays-Bas

Un concours en faveur de la nature au Danemark. Dans une commune, l'herbe n’a pas été coupée et les chevaux peuvent batifoler dans la campagne. "Des milliers d’espèces risquent de disparaître et nous devons accorder plus de place à la nature", affirme Lea Wermelin, ministre danoise de l’Environnement. Ainsi, d’ici 2022, toutes les communes du pays sont invitées à participer à un concours pour sauver l’environnement. Heineken supprime 8000 emplois aux Pays-bas. La bière est la victime collatérale de la fermeture des bars et restaurants dans de nombreux pays. À défaut de pouvoir faire boire plus, Heineken va couper dans les effectifs pour retrouver ses marges d’avant la pandémie. Son plan, Evergreen, mise sur la restructuration de son organisation pour gagner en efficacité. Confinement et grogne En Allemagne, le confinement est prolongé jusqu’au 7 mars. Les chiffres des contaminations baissent, mais la crainte des variants pousse les Allemands à la prudence. Commerces, restaurants et salles de sport resteront donc fermés. Seuls les salons de coiffure pourront rouvrir le 1er mars. Les Suisses, eux, n’en peuvent plus des restrictions. Des affiches électorales disent stop au confinement et une pétition a recueilli les signatures de plus de 130 000 personnes. Le parti populiste de l’UDC surfe sur la grogne et en profite pour politiser le débat.