Eurovision: victoire sans surprise pour l’Ukraine, donnée largement favorite

Avec son titre Stefania, le groupe ukrainien Kalush Orchestra remporte le 66e Concours de l’Eurovision de la chanson ce 14 mai 2022. Une victoire marquée par la solidarité envers l’Ukraine, en conflit avec la Russie.

Le groupe ukrainien Kalush Orchestra remporte samedi le concours musical de l'Eurovision, qui s’est tenu dans la ville italienne de Turin. Kalush Orchestra, qui tire son nom de la ville ukrainienne occidentale de Kalouch, a interprété en ukrainien la chanson Stefania, qui mêle rap et musique folklorique traditionnelle et rend hommage à la mère du chanteur Oleh Psiuk.

Ce sont 631 points dont 439 accordés par le vote du public qui permettent à l'Ukraine de remporter largement le 66e Concours de l'Eurovision. Un résultat que les bookmakers avaient prédit en raison du sort de l'Ukraine et son invasion par la Russie depuis février. Les Ukrainiens se placent devant le Britannique Sam Ryder et son titre Space Man (466 points) et la chanteuse espagnole Chanel avec Slo Mo (459 points).

L'Ukraine a recueilli la note maximum (12 points) dans plusieurs ex-républiques ou pays satellites de l'Union soviétique : la Pologne, pays en Europe ayant accueilli le plus grand nombre de réfugiés ukrainiens depuis le début de la guerre, la Moldavie, la Lettonie, la Roumanie et la Lituanie. Selon les règles de l'Eurovision, la prochaine édition du concours devrait se tenir en Ukraine, qui serait selon les mots d'Oleh Psiuk « une Ukraine nouvelle, intégrée, développée et florissante ».

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky n'a pas tardé à réagir à la victoire de Kalush Orchestra. « Notre musique conquiert l'Europe », déclare le président. « L'année prochaine, l'Ukraine accueillera l'Eurovision, pour la troisième fois de son histoire. Et je crois - pas pour la dernière fois », ajoute-t-il dans une publication sur Facebook.

C'est la troisième victoire de l'Ukraine dans ce concours après celle de 2004 et surtout l'édition 2016 - deux ans après l'annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par la Russie - avec Jamala et le titre « 1944 », une chanson racontant la déportation des Tatars par Staline.

Si la France est arrivée en seconde position l’an passé, elle finit cette année avant-dernière du concours avec seulement 17 points. Le titre en breton n’a pas porté chance à l’Hexagone et ne marquera pas l’histoire du concours, comme ont pu le faire de précédents candidats.

► Chronologie interactive: Ces performances françaises qui ont marqué l’Eurovision

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles