Eurovision: pourquoi le classement peut encore changer

·2 min de lecture

La victoire des Italiens à l'Eurovision, rapidement suivie par une polémique, pourrait être remise en cause dans les prochains jours.

Conserveront-ils leur première place ? La victoire des Italiens à l'Eurovision samedi soir à Rotterdam, pourrait être remise en cause en raison de la polémique qui a éclaté, quelques heures plus tard. 

Des images ont en effet circulé, montrant le chanteur du groupe Maneskin, Damiano David dans une position équivoque. Alors que tous les candidats attendaient les résultats de la compétition, assis dans les fauteuils qui leur étaient réservés, les caméras de l'Eurovision se sont attardées sur le quatuor italien. On y voit le chanteur se pencher sur la table. Beaucoup d'utilisateurs de Twitter en ont déduit qu'il prenait un rail de cocaïne

L'Union Européenne de Radio-télévision, l'UER, qui organise le concours n'a pour l'heure fait aucun commentaire sur cette polémique, comme le rappelle Philippe Dufreigne, notre envoyé spécial à Rotterdam. "On attend sans doute que des tests soient réalisés pour pouvoir tirer d'éventuelles conclusions", indique encore sur notre antenne Sébastien Barké, journaliste spécialisé Eurovision pour Télé Loisirs

"Vraiment choqués"

Mais les statuts du concours précisent que les délégations doivent respecter "les valeurs de l'Eurovision". Il pourrait donc y avoir contestation et changement de classement. D'autant que les classements ne sont pas gravés dans le marbre. C'est arrivé en 2019, à Tel Aviv, après une erreur dans un vote. Le candidat français Bilal Hassani avait perdu à cette occasion deux places dans le classement, passant de la 14e à la 16e place. 

Le chanteur du groupe Maneskin, Damiano David, a fermement démenti avoir pris des drogues après la diffusion sur les réseaux sociaux de ces images, devenues virales.

"Je ne prends pas de drogue. S'il vous plaît, les gars. Ne dites pas ça vraiment, pas de cocaïne. S'il vous plaît, ne dites pas ça," a affirmé Daminao David lors d'une conférence de presse après la finale, remportée par le groupe. Il a expliqué avoir baissé les yeux, car le guitariste Thomas Raggi avait cassé un verre.

Barbara Pravi, la candidate française, n'a pas mis fin à 44 ans de disette, mais a porté haut les couleurs de la France, se classant deuxième, ce qui n'était pas arrivé depuis 30 ans. 

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles