Eurovision: Clément Beaune réclame "une totale transparence" après les accusations visant l'Italie

·2 min de lecture
Clément Beaune le 24 mai 2021 sur BFMTV - BFMTV
Clément Beaune le 24 mai 2021 sur BFMTV - BFMTV

Invité ce lundi matin de BFMTV-RMC, Clément Beaune est revenu sur la grande finale de l'Eurovision, à laquelle il a assisté samedi soir à Rotterdam. Le secrétaire d'État chargé des Affaires européennes a tenu à féliciter la Française Barbara Pravi, qui a fini deuxième, derrière le groupe italien Måneskin, dont le chanteur est accusé d'avoir consommé de la cocaïne durant l'émission.

"Il y a ce doute, oui, sur le chanteur italien. Il a accepté de se soumettre à un test qui aura lieu aujourd'hui ou demain, et dont on aura les résultats dans les 48 heures", a-t-il expliqué. "Des mesures seront prises si nécessaire. Je pense qu'il faut qu'il n'y ait aucun doute, et qu'il y ait une totale transparence. Et s'il y a un problème, une sanction. S'il n'y a pas de problème, tant mieux, nous reconnaîtrons cette belle victoire."

Des sanctions prévues

Clément Beaune a rappelé que "des mesures de sanctions sont prévues, jusqu'à une disqualification", si jamais le test revient positif. Il a aussi suggéré la possibilité de "modifier les règlements" afin d'obtenir des tests "plus rapides" pour vérifier ce genre de cas. "On ne peut pas laisser penser que ces concours donnent lieu à ces dérives. En terme d'image et d'exemplarité envers les jeunes, on ne peut pas laisser faire ça."

Le secrétaire d'État a également chaleureusement salué "l'excellente prestation" de Barbara Pravi, qui a réalisé "notre meilleur score depuis 30 ans". "Pour moi, elle a gagné, indépendamment de toute cette affaire", a-t-il assuré.

"On avait tous besoin, envie, de retrouver un événement pour vibrer. Jamais autant de gens ont regardé depuis quinze ans, un Européen sur deux a regardé l'Eurovision", a-t-il indiqué.

Article original publié sur BFMTV.com