Eurovision: la candidate de l'Irlande Bambie Thug rattrapée par la guerre à Gaza

Avec la Suède, l'Irlande est le pays ayant gagné le plus de fois l'Eurovision : sept victoires au compteur. Mais elle ne l'a plus emporté depuis 1996. Bambie Thug, originaire de Cork, pourrait changer la donne. L’artiste non-binaire s’est qualifiée pour la finale qui a lieu ce samedi soir en présence d'Israël, dont la participation au concours est largement critiquée en Irlande. Des centaines d'artistes irlandais ont signé une pétition appelant l'artiste au boycott.

Avec notre correspondante à Stockholm, Clémence Pénard

Les médias irlandais l’appellent « la sorcière », mais Bambie Thug se décrit plutôt comme une « popstar queer et gothique ». L'artiste défie le genre, et fait face à de nombreuses critiques.

Plus de 400 personnalités irlandaises, opposés à la participation d'Israël à l'Eurovision, l'ont appelée à se retirer de la compétition. Leur lettre souligne l'importance de ce genre d'événements mondiaux qui, d’après eux, seraient utilisés dans un effort de propagande par Israël.

La réponse de Bambie Thug : « Je pense qu’ils devraient contacter l’EBU [l'Union européenne de radio-télévision, NDLR] ou la RTE [une chaîne de télévision irlandaise, NDLR], plutôt que moi, car nous sommes des cibles faciles, en tant qu’artistes. Je ne pense pas que ce soit tout à fait juste de nous intimider autant. »


Lire la suite sur RFI