Eurovision: pour Boris Johnson, l'Ukraine "mérite" d'organiser le concours en 2023

Boris Johnson le 31 janvier 2022  - PRU / AFP
Boris Johnson le 31 janvier 2022 - PRU / AFP

Le Premier ministre britannique soutient l'Ukraine dans son souhait d'accueillir l'Eurovision 2023 l'an prochain, alors que les organisateurs tablent sur une édition au Royaume-Uni.

Pour Boris Johnson, c'est bien en Ukraine que l'Eurovision 2023 doit avoir lieu. Alors que le Royaume-Uni est pressenti pour accueillir la prochaine cérémonie malgré une victoire de l'Ukraine lors de la dernière édition, le Premier ministre britannique prend la parole ce samedi pour s'y opposer:

"Évidemment que j'aimerais que (l'Eurovision) se déroule dans (notre) pays, mais le fait est qu'ils ont gagné et qu'ils méritent de l'organiser, et je crois qu'ils peuvent et qu'ils le devraient", a déclaré le chef d'État à Londres alors qu'il revenait d'un voyage à Kiev, comme le rapporte Reuters.

"Je crois que Kiev ou n'importe quelle autre ville ukrainienne sûre ferait un endroit fantastique pour l'organiser", a-t-il ajouté. "C'est dans un an, (la situation) sera bonne au moment où se déroulera le Concours Eurovision de la chanson et j'espère que les Ukrainiens l'obtiendront."

L'Eurovision face à la guerre

La tradition veut que le pays qui remporte l'Eurovision soit hôte de l'édition suivante. La victoire du groupe ukrainien Kalush Orchestra en mai dernier à Turin, en pleine offensive russe contre l'Ukraine, a soulevé la question de la capacité de l'Ukraine à organiser l'édition 2023 en toute sécurité.

Le pays avait immédiatement fait part de son souhait d'organiser l'Eurovision 2023 sur son territoire. Pourtant, l'Union européenne de radio-télévision a annoncé vendredi que les conditions de sécurité n'étaient pas réunies pour envisager un cru 2023 en Ukraine, et que les discussions avec le diffuseur britannique BBC étaient lancées - Sam Ryder, le candidat du Royaume-Uni lors de l'édition 2022, est arrivé deuxième de la compétition derrière Kalush Orchestra.

L'Ukraine a immédiatement dénoncé cette décision:

"Nous réclamons des négociations supplémentaires sur l'accueil de l'Eurovision 2023 en Ukraine", a déclaré vendredi soir Oleksandre Tkatchenko, ministre de la Culture ukrainien.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Eurovision : Kalush Orchestra revend son trophée et verse 900 000 dollars à l'armée ukrainienne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles