Eurovision 2024: la Suisse remporte le concours, divisé par la polémique

À l’issue de la finale organisée à Malmö en Suède le 11 mai, la Suisse est désignée vainqueure de l’Eurovision 2024. Une 68e édition qui n’échappe pas à son lot de polémiques avec, notamment, la participation d’Israël en plein conflit à Gaza.

C’est un retour en grâce pour la Suisse. Le pays remporte la 68e édition du concours Eurovision de la chanson avec 591 points accordés à son artiste Nemo, venu chanter The Code le 11 mai 2024 à Malmö en Suède. L’interprète non-binaire et sa rengaine entêtante « wo ho ho » ont su captiver les plus de 200 millions de téléspectateurs européens. La dernière fois que le pays avait gagné la compétition, c’était en 1988 avec Céline Dion et son tube Ne partez pas sans moi.

« J'espère que cette compétition pourra continuer à encourager la paix et la dignité pour chacun », a déclaré Nemo en recevant le trophée de verre, les larmes aux yeux.

Avec sa tenue tout en moumoute rose, Nemo, 24 ans, a imposé son style et son univers en raflant de nombreux « 12 points », le maximum de points possible, de la part de la majorité des 37 pays jurys de la compétition. Sa carrière débute en 2012 dans une comédie musicale en Suisse et Nemo acquiert au fil du temps une petite notoriété, chantant en suisse allemand, sa langue natale. Nemo opère un virage à partir de 2020 et chante en anglais, la langue la plus communément chantée à l’Eurovision.


Lire la suite sur RFI