Eurovision 2023: la chanteuse québécoise La Zarra représentera la France

France 2 a dévoilé ce jeudi le nom de l'artiste choisie pour défendre l'Hexagone à Liverpool en mai prochain, désignée en interne.

L'artiste qui représentera la France lors de l'Eurovision 2023 est désormais connue. C'est la Québécoise La Zarra qui s'envolera pour Liverpool afin de participer à la finale du télé-crochet international le 13 mai prochain, comme l'a révélé France Télévisions ce jeudi au cours d'une conférence de presse. On ignore, pour l'instant, quel sera le titre qu'elle chantera pour défendre le drapeau tricolore.

La Zarra s'est fait connaître dès 2016 grâce à Printemps blanc, une collaboration avec le rappeur Niro. Sa musique se caractérise par un croisement entre pop et chanson française, le tout influencé par son goût prononcé pour le rap. Elle a notamment publié des reprises de PNL qui ont aussi leur succès sur la Toile. Mais c'est le titre Tu t'en iras, extrait de son premier album Traîtrise sorti en 2021, qui lui a permis de se faire une place en radio.

"C'est beaucoup d'émotion", a déclaré la chanteuse lors de la conférence de presse. "Je suis honorée de porter les couleurs de la France. La défendre dans un concours aussi mythique que l'Eurovision, c'est un rêve de petite fille."

Car La Zarra a un lien particulier avec ce télé-crochet: "Petite, ma mère me chantait souvent L'oiseau et l’enfant (le titre de Marie Myriam avec lequel la France a remporté le concours pour la dernière fois, en 1977, NDLR)."

"Nous sommes motivés pour gagner"

Si la chanson qu'elle défendra est encore inconnue, elle donne quelques indices: "On va retrouver ma signature qui est de mélanger les genres. C’est une chanson qui parle de s’approprier son destin et de compter sur soi-même." Et elle ne cache pas ses ambitions: "Quand j'ai accepté, j'ai dit 'J'accepte de gagner'."

Un souhait que partage Alexandra Redde-Amiel, directrice des divertissements et jeux de France Télévisions et responsable de la délégation française à l'Eurovision: "Nous sommes motivés pour gagner le grand concours de l'Eurovision!", a-t-elle déclaré.

Changement de fonctionnement

Cette fois, pas de pré-sélection. Alors que, depuis quelques années, la désignation du candidat français faisait presque toujours l'objet d'un concours télévisé durant lequel les téléspectateurs étaient amenés à voter, La Zarra a été choisie en interne.

"La vie est faite de rencontres", explique Alexandra Redde-Amiel. "Une rencontre a changé la tournure des choses. Cette rencontre fait mettre entre parenthèse la sélection habituelle, pour cette année. C'est une rencontre coup de cœur, elle a été l’évidence."

Il faut dire que ce système n'a pas réussi à la délégation l'an passé. Alvan & Ahez, le groupe choisi à l'issue du télé-crochet Eurovision France: c'est vous qui décidez, avait terminé 24e de la finale - soit à l'avant-dernière place -, le 14 mai dernier à Turin.

Édition anglaise

Depuis 2019, le seul candidat n'ayant pas fait l'objet d'une sélection du public est Tom Leeb, en 2020 - cette édition du concours international avait finalement été annulée à cause de la pandémie de Covid.

Cette édition 2022 avait été marquée par la victoire de l'Ukraine avec la chanson Stefania du groupe Kalush Orchestra, en plein contexte d'offensive russe. Si la tradition veut que le pays gagnant accueille le concours l'année suivante, la guerre a eu raison de la volonté des organisateurs. Ces derniers se sont rabattus sur le Royaume-Uni, arrivé deuxième en 2022 avec Sam Ryder et sa chanson Space Man.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Eurovision 2022 : pourquoi la police italienne a dû intervenir durant la grande finale