Eurovision 2022: la prestation des Ukrainiens de Kalush Orchestra lors de la première demi-finale

Kalush Orchestra  - Capture d'écran YouTube - Eurovision Ukraine
Kalush Orchestra - Capture d'écran YouTube - Eurovision Ukraine

Ils sont donnés grands gagnants de l'Eurovision 2022 par les parieurs. Les Ukrainiens du groupe Kalush Orchestra, qui représentent leur pays lors de cette 66e édition, ont été les sixièmes à se produire ce mardi dans le cadre de la première demi-finale, avant la finale de ce samedi à Turin.

La formation défend son drapeau avec le morceau hybride Stefania, qui mêle rap et sonorités traditionnelles, dans un contexte particulier: depuis février, l'Europe vit au rythme de la violente offensive russe qui s'abat sur l'Ukraine. "Merci de soutenir l'Ukraine", a déclaré l'un des membres du groupe à l'issue de la prestation. Il n'y a eu aucune autre référence au conflit puisque la compétition interdit l'expression politique.

"Stefania, c'est le prénom de ma mère, avait expliqué Oleh Psiuk, leader de la formation, en mars à BFMTV. "Cette chanson lui était dédiée. Mais aujourd'hui, elle a pris une tournure plus universelle. Elle touche plus de monde, car beaucoup d'Ukrainiens ne peuvent pas voir leur mère en ce moment."

Préparation compliquée

En mars dernier, Oleh Psiuk, le leader de la formation sélectionnée peu avant l'invasion russe pour représenter l'Ukraine, avait expliqué à Reuters qu'il dirigeait un groupe de volontaires distribuant des médicaments et aidant la population à fuir le pays.

Les membres devaient alors répéter séparément, avant de pouvoir se retrouver enfin dans la ville de Lviv. Ils se sont finalement retrouvés début avril et ont enfin pu répéter ensemble, comme ils l'ont indiqué sur Instagram.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles