Eurovision 2022: l'Ukraine remporte la victoire, la France se classe avant-dernière

Les membres de Kalush Orchestra, quelques minutes après leur victoire - Marco Bertorello - AFP
Les membres de Kalush Orchestra, quelques minutes après leur victoire - Marco Bertorello - AFP

876450610001_6306185799112

Les parieurs avaient vu juste. La finale de l'Eurovision 2022, ce samedi soir à Turin, s'est conclue sur la victoire de l'Ukraine avec 631 points. Le groupe de rap Kalush Orchestra s'est imposé grâce à sa chanson Stefania, un mélange de hip-hop et de sonorités traditionnelles, suivi par le Royaume-Uni, l'Espagne, la Suisse et la Serbie. Les Français du groupe Alvan & Ahez, qui défendaient le drapeau tricolore avec leur titre en breton Fulenn, ont terminé avant-derniers, à la 24e place du classement - ils n'ont récolté que 17 points.

Cette édition 2022 se déroulait dans des conditions particulières: depuis février, l'Europe vit au rythme de la violente offensive du Kremlin sur l'Ukraine. La situation a valu à la Russie d'être exclue de cette 66e édition de l'Eurovision et les Kalush Orchestra, élus pour représenter leur pays quelques jours seulement avant le début de l'invasion, ont bénéficié d'une médiatisation renforcée. Si bien que depuis des mois, le groupe n'avait pas quitté la première place du classement des bookmakers.

Jusqu'à la dernière minute, pourtant, la victoire de l'Ukraine a semblé incertaine. Dans chaque pays, un jury de professionnels distribue des points aux prestations de son choix, avant que les votes du public ne soient dévoilés. À l'issue de la distribution des votes des professionnels, le Royaume-Uni arrivait en tête, et l'Ukraine n'était classée que quatrième. Mais le vote du public, qui vaut pour 50% du résultat, a renversé la tendance. Le suspense a été moins long pour la France; dès le début de la distribution des points du jury, il a été clair que l'Hexagone se classerait à la 14e place, juste devant l'Allemagne.

"Aidez l'Ukraine!"

C'est la seconde victoire de l'Ukraine dans ce concours après celle de 2016 - deux ans après l'annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par la Russie - avec Jamala et le titre 1944, une chanson racontant la déportation des Tatars par Staline.

Comme lors des deux demi-finales organisées cette semaine à Turin, une marée de drapeaux bleu et jaune du pays sous la mitraille de l'armée russe a déferlé dans l'arène du Pala Olimpico de la capitale piémontaise (nord-ouest de l'Italie) où se sont produits les 25 finalistes.

Bien que les prise de paroles politiques soient interdites par le réglement du concours, le leader de Kalush Orchestra Oleh Psiuk a conclut sa prestation en évoquant le conflit qui secoue son pays: "S'il vous plaît, aidez l'Ukraine et Marioupol! Aidez Azovstal", a-t-il lancé sur scène. Néanmoins, les organisateurs ont fait savoir qu'ils ne seraient pas sanctionnés pour cette prise de parole, comme le rapporte l'AFP:

"Nous comprenons les sentiments profonds autour de l'Ukraine dans ce contexte et considérons que les commentaires du Kalush Orchestra et d'autres artistes exprimant leur soutien au peuple ukrainien sont de nature humanitaire plus que politique", a fait savoir l'Union européenne de Radio-Télévision (UER), organisatrice de l'événement.

Réaction du président ukainien

Cette victoire leur a en tout cas valu les félicitations du président ukrainien, Volodymyr Zelensky: "Notre courage impressionne le monde, notre musique conquiert l'Europe", a-t-il écrit sur Facebook. Il déclare, également, que l'Ukraine accueillera l'Eurovision l'an prochain.

L'Ukraine a recueilli la note maximum - 12 points - de plusieurs ex-républiques ou pays satellites de l'Union soviétique: la Pologne, pays en Europe ayant accueilli le plus grand nombre de réfugiés ukrainiens depuis le début de la guerre, la Moldavie, la Lettonie, la Roumanie et la Lituanie.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles