Eurovision 2022: "Nous sommes là pour démontrer que la culture ukrainienne est bien vivante"

Oleh Psiuk, leader de Kalush Orchestra, le groupe ukrainien en lice à l'Eurovision, sur BFMTV le 11 mai 2022.  - BFMTV
Oleh Psiuk, leader de Kalush Orchestra, le groupe ukrainien en lice à l'Eurovision, sur BFMTV le 11 mai 2022. - BFMTV

876450610001_6305930222112

Ils ont foulé mardi soir le fameux tapis turquoise de l'Eurovision, à Turin. Le groupe Kalush Orchestra, a été sélectionné lors de la première demi-finale du concours avec son morceau Stefania, mêlant rap et chanson traditionnelle ukrainienne. Ils sont égalements favoris du concours.

Oleh Psiuk, chanteur du groupe, coiffé de son éternel bob rose, a répondu par Skype aux questions de Bruce Toussaint sur BFMTV. Il a d'abord tenu à "remercier tous ceux qui [les] ont soutenus, tous les Européens, tous les pays qui ont voté pour [eux]".

"Nous sommes là pour démontrer que la culture ukrainienne est bien vivante, authentiquement forte", a-t-il ajouté.

"Nous ne pouvions pas quitter le pays"

Les candidats ukrainiens, ont eu, du fait de la situation dramatique de leur pays, un parcours chaotique dans le concours. Il y a quelques semaines encore, ils ne savaient pas s'ils pourraient se rendre à Turin.

"Pendant un certain temps nous ne pouvions pas quitter le pays. Nous avons reçu une autorisation spéciale, et après le concours, nous retournons obligatoirement dans notre pays", précise ainsi Oleh Psiuk.

Un des danseurs du groupe, engagé dans la défense territoriale, n'a pu les rejoindre pour participer à l'Eurovision, et a été remplacé. Oleh Psiuk anime lui-même un groupe de volontaires qui distribue des médicaments en Ukraine.

Les répétitions ont également été assez compliquées, car les membres du groupe n'étaient pas ensemble lorsque la guerre a éclaté.

"La guerre nous a trouvés dans différentes villes. Pendant un certain temps nous n'avons pas pu nous réunir. Quand nous avons été réunis, nous avons été en mode 'extra-rattrapage'. Mais je pense que nous sommes prêts pour affronter le concours samedi!"

"Beaucoup d'Ukrainiens s'identifient à cette chanson"

"J'ai écrit cette chanson, Stefania, pour ma mère, bien avant la guerre. mais après la guerre, elle a pris une dimension toute particulière, parce qu'elle est consacrée aussi à ma mère l'Ukraine. Et beaucoup de gens s'identifient à cette chanson", explique-t-il encore.

"J'espère que l'Ukraine sera fière de notre participation à la finale. Surtout, j'espère que la musique ukrainienne pourra conquérir les cœurs, parce qu'elle laisse quelque chose sur les âmes".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles