Eurovision 2021 : le chanteur de l’Italie ne s’est pas drogué

·1 min de lecture
Le chanteur du groupe avait accepté de se soumettre à un test après la diffusion d'une vidéo dans laquelle on le voit s'abaisser et toucher une table avec son nez, en pleine compétition.
Le chanteur du groupe avait accepté de se soumettre à un test après la diffusion d'une vidéo dans laquelle on le voit s'abaisser et toucher une table avec son nez, en pleine compétition.

La polémique enflait depuis près de 48 heures, voilà qui devrait y mettre un terme. L'organisateur du concours de l'Eurovision 2021 a fait savoir, lundi 24 mai, que le test de dépistage de stupéfiants réalisé par le chanteur du groupe italien Måneskin était négatif. Le musicien, dont le groupe a remporté le concours samedi, ne s'est donc pas drogué. L'Union européenne de Radio-Télévision (UER) a indiqué dans un communiqué qu'« aucune consommation de drogue n'a eu lieu (?) et nous considérons que l'affaire est close ».

Le chanteur italien Damiano David a accepté de se soumettre à un test de dépistage de drogue après la diffusion d'une vidéo dans laquelle on le voit s'abaisser et toucher une table avec son nez, en pleine compétition samedi à Rotterdam, une posture assimilée par certains à une prise de cocaïne. Ces images ont été vues en direct à travers le monde. L'UER a indiqué que le résultat du test, qui a été effectué « plus tôt dans la journée » de lundi, s'est avéré être « négatif ».

La France avait demandé une transparence totale

En outre, l'organisation basée à Genève a procédé, à la demande de la délégation italienne, « à un examen approfondi des faits, notamment en vérifiant toutes les séquences vidéo disponibles ». « Nous sommes alarmés par le fait que des spéculations inexactes conduisant à des fake news ont assombri l'esprit et le résultat de l'événement et ont injustement affecté le groupe de musique », a par ailleurs souligné l'UER. « Nous souhai [...] Lire la suite