Eurovision 2021: Barbara Pravi explique le sens de sa chanson "Voilà"

·1 min de lecture
Eurovision 2021: Barbara Pravi explique le sens de sa chanson "Voilà"
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

MUSIQUE - “Moi, mon rêve, mon envie, comme j’en crève, comme j’en ris”. Ce rêve, Barbara Pravi pourrait bien le réaliser en remportant l’Eurovision 2021 ce samedi 22 mai à Rotterdam. Derrière les paroles de “Voilà” se cache le parcours de celle qui est passée brusquement de l’ombre à la lumière après une carrière prometteuse mais peu connue.

“Me voilà même si mise à nue j’ai peur, oui/Me voilà dans le bruit et dans le silence...” Co-écrite avec Igit, un ancien candidat de l’émission “The Voice”, la chanson de Barbara Pravi porte en effet un message caché derrière la répétition du mot “Voilà”. Car la chanteuse y raconte son parcours tumultueux et sa volonté de reconnaissance dans un milieu artistique où il est parfois difficile de se faire une place.

Une “chanteuse à demi” dans l’ombre

Grâce à ses économies réalisées en tant que serveuse, la Parisienne d’origine serbe et iranienne enregistre une première chanson. “Amours impolies” lui permet d’être repérée par le label “Capitole Records”. En 2016, elle participe à la comédie musicale “Un été 44” et sort un premier album solo dans la foulée. Un succès en demi-teinte qui lui permettra, tout de même, de se produire en première partie de Florent Pagny sur la scène de l’AccorHotels Arena.

“Écoutez-moi/Moi la chanteuse à demi”... Mais alors pourquoi se caractérise-t-elle comme ”à demi” dans sa chanson ? “Tout ce que je faisais, ça restait très confidentiel. Pourtant j’ai fait bea...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles