Eurovision 2017: le Kremlin "regrette" l'exclusion de la Russie

La Russie ne participera pas à la prochaine édition du concours Eurovision. La chanteuse Ioulia Samoïlova devra attendre 2018 pour défendre les couleurs de son pays.

Le Kremlin a "regretté" ce vendredi l'exclusion de la Russie du concours de l'Eurovision annoncée la veille par les organisateurs à cause d'un différend entre Moscou et Kiev sur le choix de la candidate russe. "Nous regrettons que les organisateurs de l'Eurovision aient été incapables de respecter leurs propres règles et d'obliger un pays (l'Ukraine, ndlr) à respecter également ces règles", a déclaré aux journalistes le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

L'Union européenne de radiotélévision (Eurovision ou UER) qui organise la compétition a annoncé jeudi soir que la Russie "ne sera pas en mesure de prendre part à la compétition cette année" après la décision de la télévision russe de ne pas retransmettre le concours.

Une compétition "politisée"

Kiev, qui organise en mai l'édition 2017 de l'Eurovision, a interdit pour trois ans à la candidate représentant la Russie, la chanteuse Ioulia Samoïlova, d'entrer en Ukraine en raison d'un concert qu'elle avait donné en juin 2015 en Crimée, après l'annexion de cette péninsule ukrainienne par la Russie.

L'Eurovision a d'abord tenté de régler le problème en proposant à la chaîne de télévision russe Pervyi Kanal de faire participer Ioulia Samoïlova lors d'un duplex par satellite, mais cette proposition a été rejetée par la chaîne, tout comme celle de changer de candidate. Les organisateurs ont alors menacé d'exclure l'Ukraine...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages