En Europe, les trains de nuit préparent leur grand retour

Moyen de transports privilégié pendant des années, le train de nuit revient au goût du jour en Europe occidentale. Ils avaient été marginalisés par les liaisons aériennes low cost et le train à grande vitesse (TGV).

Avis aux nostalgiques, les trains de nuit font leur grand retour en Europe. Propulsés par la compagnie ferroviaire nationale autrichienne ÖBB, ils sont de nouveau plébiscités par les autorités européennes. Cette pionnière ambitionne de devenir numéro un du transport ferroviaire nocturne d’ici 2024.

►À (ré)écouter – Reportage international: Autriche, le pari des trains de nuit

Pour y parvenir, elle a acheté 20 nouveaux trains pour 500 millions d’euros et tout le réseau d’Europe centrale du groupe l’allemand Deutsche Bahn. Désormais, les Autrichiens desservent Bruxelles depuis Vienne, ville d’Europe la plus accessible par le train de nuit.

La Suède qui est particulièrement attentive aux conséquences néfastes de l’avion pour l’environnement, a, elle aussi, investit près de 40 millions d’euros pour relancer ses lignes quotidiennes entre Stockholm et Hambourg et entre Malmö et Bruxelles d'ici l'été 2022.

La France participe à l’élan

La France, qui a abandonné ses trains de nuit jugés trop coûteux pour n’en conserver que deux, envisage également de les redévelopper. Deux liaisons Paris-Nice et Paris-Tarbes devraient voir le jour d’ici deux ans. Un peu partout en Europe, le ton a changé avec la recherche d'alternatives écologiques à l'avion, pour cause d'urgence climatique.

Et « Il y a une vraie attente », de la part « d’une population jeune » attentive « au carbone », assure Christophe Fanichet, le PDG de SNCF Voyageurs. « Mais il ne faut pas simplement dire qu'on veut des trains de nuit, il faut réinventer le marché », estime Christophe Fanichet. « On ne peut pas refaire le train de nuit d'hier ! », conclut-il.

Pourtant, pas plus tard que l’année dernière, l’ancien patron de la SNCF Guillaume Pepy, expliquait que « les compartiments à six pour dormir avec des personnes qu'on ne connaît pas, ce n’était plus un standard ».

Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.