Europe : des restrictions aux frontières de plus en plus strictes et nombreuses

L’Allemagne a annoncé des mesures radicales, jeudi 28 janvier. L’objectif est de n’avoir plus aucun vol en provenance du Royaume-Uni, du Portugal, d’Afrique du Sud ou du Brésil, avec très peu d’exceptions pour les voyageurs. Ces pays sont les plus durement touchés par les variants, c’est ce qui explique cette fermeture partielle des frontières de l’Allemagne. Certains pays européens vont même plus loin : en Finlande et en Norvège, la fermeture des frontières est quasiment totale. Le Portugal sous cloche "Dans ces pays, seuls les résidents permanents peuvent rentrer, les tests PCR ou les quarantaines n’y changent rien. Il faut un motif exceptionnel", explique Laurent Desbonnets, le correspondant de France Télévisions à Berlin. C’est également le cas en Hongrie ou en République Tchèque. "Au Portugal, les autorités veulent empêcher les citoyens de sortir pendant deux semaines, avec un motif exceptionnel nécessaire pour quitter le territoire", conclut le journaliste.