Europe de l’Est : la désillusion, 30 ans après la chute du communisme

La première déception des pays de l'Est, qui ont fini par rejoindre l'Union européenne en 2004-2007, soit une bonne quinzaine d'années après l'effondrement du communisme, a été provoquée par le constat que les « anciens » membres de l'UE ne montrèrent guère d'empressement à les accueillir. Les pays de l'Est, qui avaient fidèlement suivi les nombreux changements juridiques réclamés par Bruxelles, se sentaient pourtant profondément européens. Certainement pas moins que la Grèce, avec laquelle ils partageaient certaines affinités, et qui avait rejoint l'Union en 1981, sept ans à peine après la chute de sa dictature militaire.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles