Europe: des canicules, plus intenses et plus fréquentes

La vague de chaleur qui s'abat sur l'Europe occidentale pourrait faire tomber plusieurs records de température, lundi, en France. Cette vague de chaleur est la deuxième en à peine un mois. La multiplication de ces phénomènes est une conséquence directe du réchauffement climatique selon les scientifiques. "Cette intensification des évènements extrêmes, ces canicules plus fréquentes et intenses, étaient anticipées", déclare Jean Jouzel, climatologue et glaciologue, ancien vice-président du GIEC.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles