En Europe, bronzette au millimètre

Rodineau, Claire
Sa Tuna, Costa Brava. La «desescalada», le plan de déconfinement espagnol, lent et progressif, offre peu de visibilité sur une date de réouverture des plages. / PAWEL KAZMIERCZAK/pkazmierczak - stock.adobe.com

L’Espagne, le Portugal, l’Italie et la Grèce rivalisent d’ingéniosité pour rouvrir leurs bords de mer cet été.

Capeline, serviette colorée et crème solaire indice 50. En plus du parfait nécessaire du baigneur estival, un nouvel accessoire de mode va se glisser en Grèce dans les cabas de plage: le mètre-ruban. Condition sine qua non de la réouverture des littoraux, avancée au 16 mai en raison de la chaleur, des mesures drastiques d’hygiène et de distanciation ont été édictées par le gouvernement: 40 baigneurs par zone de 1 000 mètres carrés, quatre mètres minimum entre les parasols, chacun d’eux pouvant abriter deux chaises longues au plus, lesquelles doivent, à leur tour, être distantes de 1,5 mètre. Cette litanie de chiffres vous a donné envie d’un rafraîchissement? Il faudra faire l’effort de quitter son transat. Encas (sous vide) et boissons (sans alcool) ne sont vendus qu’à emporter. Et tant pis pour le traditionnel seau à champagne, servi à même la chaise longue dès midi sur les spots les plus courus des Cyclades...

En Grèce, l’une des plus longues côtes du monde (16 000 km), la réouverture des plages est un enjeu de taille, à l’orée d’une saison touristique bouleversée par le coronavirus. Plutôt épargné par l’épidémie, le pays compte bien capitaliser sur cette rigueur sanitaire quasi militaire pour faire revenir les voyageurs dès juillet.

À lire aussi - Comment la Grèce veut accueillir les touristes cet été

Même son de cloche au Portugal, où le tourisme représente un emploi sur dix. La réouverture des 850 km de plages, prévue le 6 juin, est attendue avec impatience. Le directeur de l’office de tourisme, Jean-Pierre Pinheiro, l’affirme au Figaro: «Une distance de 1,5 mètre entre chaque personne, à l’exception des membres d’une même famille, et de 3 mètres entre les parasols devra être respectée». Une signalétique par couleurs indiquera aussi le niveau d’occupation des plages, de vert à rouge: «Clean and Safe» (sûr et propre), comme l’affiche le label mis (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Vacances d’été: réserver et partir en France ou à l’étranger, ce qu’il faut savoir
Le Portugal est prêt à accueillir des touristes cet été
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro