EUROPE 1 ET VOUS - À Caen, une rue pleine de dos-d'âne divise les habitants

Existe-t-il élément plus exaspérant sur la route que le dos d'âne ? Dans une rue de Caen, il en existe quinze à la suite sur à peine plus d'un kilomètre. 4 millions d'euros de travaux ont été réalisés cet été pour ces quinze dos-d'âne en enfilade. La mairie explique vouloir limiter la circulation dans cette rue, nommée rue de la Folie ! Face à cette multiplication de dos-d'âne, les automobilistes deviennent complètement fous !

"Avant, c'était infernal"

Tous les 80 mètres, le coup de frein obligatoire dans la rue de la Folie. Les dos-d'âne s'enchaînent à perte de vue. Cela agace des automobilistes comme Lorraine. Elle passe ici tous les jours et pointe du doigt quelques traces sur le bas de son véhicule. "J'envisage de prendre un autre chemin", explique-t-elle à Europe 1.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Mais les riverains, eux, sont rassurés. Ce dos-d'âne marque la fin d'un calvaire pour Michel, qui habite depuis 20 ans un petit pavillon le long de la route : "avant, c'était infernal. Pour traverser la rue, il fallait être prudent. Le dos-d'âne apporte plus de confort, plus de tranquillité."

Une perte de 30 % du chiffre d'affaire

Seul bémol pour les riverains, ces quinze dos-d'âne ont remplacé des places de parking. Pascal Chauvet, gérant du restaurant "L'équitation" le regrette. Il a perdu, selon lui, 30 % de son chiffre d'affaires depuis les travaux. "Les places de stationnement ont été complètement éloignées. Beaucoup de dos-d'âne veut dire moin...


Lire la suite sur Europe1