Europcar ne formule pas d'objectifs pour 2021 après une perte en 2020

·2 min de lecture
EUROPCAR NE FORMULE PAS D'OBJECTIFS POUR 2021 APRÈS UNE PERTE EN 2020

PARIS (Reuters) - Le loueur de voitures Europcar Mobility Group a fait état mercredi d'une perte brute d'exploitation et d'une baisse de 45% de son chiffre d'affaires en 2020, liée notamment à l'impact de la crise du coronavirus, et a dit ne pas pouvoir formuler de prévisions pour l'exercice 2021.

Le chiffre d'affaires du groupe sur l'exercice 2020 s'est établi à 1,76 milliard d'euros, contre 3,02 milliards en 2019, sur une base proforma, a déclaré Europcar dans un communiqué.

La société a enregistré l'an dernier une perte d'exploitation de 172 millions d'euros contre un bénéfice avant impôts, intérêts, dépréciation et amortissement (Ebitda) de 389 millions un an plus tôt.

"Vision prudente sur le premier semestre 2021 compte tenu de la visibilité encore limitée sur une date de reprise de la demande et de la réduction observée des délais de réservation des clients", écrit le groupe dans ses perspectives.

Frappé de plein fouet par les effets de la pandémie due au coronavirus, Europcar a annoncé en février le lancement d'une augmentation de capital d'environ 50 millions d'euros dans le cadre d'un plan de sauvegarde financière accélérée.

Ce plan, approuvé par le tribunal de commerce de Paris, prévoit une réduction de l'endettement du groupe de 1,1 milliard d'euros via une conversion en actions des obligations senior 2024 et 2026 et une facilité de crédit accordée par Credit suisse.

Dans son communiqué de mercredi, Europcar assure disposer d'une trésorerie solide permettant d'accompagner sa relance et le déploiement de son plan stratégique "Connect", dont l'ambition est de positionner le groupe comme un acteur majeur de la mobilité durable. Europcar précise que son objectif est de réaliser les premières étapes de ce plan cette année.

(Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)