Européennes: Reconquête s'associe avec l'AfD, un nouveau groupe d'extrême droite créé

Le parti d'extrême droite allemand AfD a annoncé avoir formé ce mercredi 10 juillet au Parlement européen un nouveau groupe réunissant au total 25 eurodéputés venant de huit États et dont l'élue française de Reconquête! Sarah Knafo est un des trois vice-présidents.

La formation de ce nouveau groupe politique, baptisé "Europe des nations souveraines", intervient après la constitution lundi d'un autre groupe de droite radicale, qui compte 84 eurodéputés issus notamment du Rassemblement national (RN) et du Fidesz de Viktor Orban, baptisé "Patriotes pour l'Europe" et présidé par le Français Jordan Bardella.

Pas avec le Rassemblement national

"L'Europe des nations souveraines" compte deux coprésidents, René Aust, issu de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD) et Stanislaw Tyszka, de l'extrême droite polonaise, Konfederacja (Confédération).

L'AfD qui avait été exclue du groupe ID (Identité et démocratie), au cours de la précédente législature, poussée vers la sortie par le RN en raison de différents scandales (entre autres des soupçons de proximité avec la Chine et la Russie) appartient par conséquent désormais à un nouveau groupe du parlement européen.

Selon un communiqué de René Aust, sur les 25 eurodéputés de "l'Europe des nations souveraines", l'AfD forme le plus gros contingent avec 14 élus.

Ils sont suivis de trois du parti bulgare Wasraschdane et trois du parti polonais Konfederacja. Viennent ensuite un élu tchèque SPD, une élue française Reconquête, une slovaque de Republika, une Lituanienne d'extrême droite, ainsi qu'un élu hongrois sans appartenance politique.

Article original publié sur BFMTV.com