Européennes: les Pays-Bas donnent le coup d'envoi des élections

Les Hollandais ouvrent le bal des élections européennes. Ils votent ce jeudi 6 juin pour élire leurs eurodéputés. Une élection qui va donner le ton des autres scrutins parmi les 27, puisque l’extrême droite y est donnée gagnante.

Avec notre envoyé spécial à La Haye, Julien Chavanne

Le leader du PVV, parti xénophobe et eurosceptique, avait le sourire ce jeudi matin, car quoi qu'il arrive, Geert Wilders va passer une bonne journée. Les sondages lui promettent jusqu’à dix élus au Parlement de Bruxelles, quasiment un tiers des sièges des Pays-Bas.

C'est une poussée phénoménale : jusqu’à présent, son parti avait zéro député européen, la dernière élection en 2019 avait été un échec retentissant. L’autre enjeu pour lui, c’est de faire le plus gros score pour revendiquer le titre de premier parti du pays.

C’est pour ça que Geert Wilders a battu le rappel ce matin, juste après avoir glissé son bulletin dans l’urne. « Je suis toujours confiant. Mais, je dois reconnaître que c’est serré. S’il y a trop peu de gens qui viennent voter PVV, c’est la gauche qui va en profiter. Donc c’est un jour important. C’est mon message. Celui qui va gagner l’élection aura le plus d’influence au Parlement européen, c’est essentiel. J’espère que beaucoup de monde ira voter parce que c’est aussi dans leur intérêt, pour que les Pays-Bas soient capables de réduire le nombre de demandeurs d’asile dans le futur. »


Lire la suite sur RFI