Européennes: le nouveau parti Dava veut représenter les Turcs d'Allemagne au Parlement européen

Un nouveau groupement politique polarise en Allemagne. Dava, pour « Alliance démocratique pour la diversité et le renouveau », a été lancé en janvier par des Turcs d’Allemagne pour les représenter au Parlement européen. Treize candidats seront présents sur les listes électorales. Pour Dava aussi, la campagne bat son plein.

Avec notre correspondante à Berlin, Nathalie Versieux

Une salle de mariages dans une banlieue industrielle d'Hanovre. Dava a invité son cœur de cible, à un meeting électoral. Une centaine de personnes, toutes d’origine turque, sont venues à la rencontre de ce nouveau mouvement, qui entend les représenter. Les attentes sont énormes. Près d'1,5 million de personnes d'origine turque sont inscrites sur les listes électorales allemandes.

« Oui, oui, assurément, je crois que je vais voter pour eux », confie une femme. « Je connais personnellement certains de leurs membres. Ce sont des gens bien », assure un homme. « C’est très difficile de trouver un poste, quand on porte le foulard. Je voudrais vivre dans une société où je n’ai pas à me poser ce genre de questions », ajoute une autre jeune femme.

Le président du mouvement, Tefik Özcan vient de monter sur la tribune. « Pendant 30 ans, j’ai été membre du SPD. Et puis il y a eu le 2 juin 2016. Le 2 juin 2016, le SPD a rompu avec les gens d’origine turque. Ce jour-là a été adopté la résolution reconnaissant le soi-disant génocide contre les Arméniens. Avec les voix du SPD », lance le président de Dava.


Lire la suite sur RFI