Élections européennes : les Irlandais aux urnes, poussée de l'extrême droite attendue aux Pays-bas

Après les Néerlandais jeudi, les Irlandais ont à leur tour commencé à voter vendredi pour élire leurs députés européens, ainsi que les Tchèques. Alors que les premières estimations aux Pays-Bas indiquent une poussée de l'extrême droite, sans toutefois la placer en tête.

Après les Néerlandais jeudi, les électeurs irlandais sont appelés aux urnes, vendredi 7 juin, pour élire leurs députés européens. Le Premier ministre irlandais, Simon Harris, 37 ans, a été l'un des premiers à déposer son bulletin dans l'urne, à Delgany, dans le sud de Dublin.

"J'admire son énergie, mais je ne vote pas pour son parti", explique à l'AFP Keith, informaticien de 41 ans, à la sortie de son bureau de vote. "Ils se trompent sur tellement de choses à commencer par l'immigration…", ajoute-t-il.

À lire aussiEstimations et résultats élections européennes 2024

Aux Pays-Bas, les résultats provisoires donnent sept députés au Parti pour la liberté (PVV, extrême droite) de Geert Wilders, alors que la coalition de son rival social-démocrate, Frans Timmermans, serait en tête avec huit sièges.

Les scores définitifs ne seront connus que dimanche soir, mais s'ils sont confirmés, la résistance de la gauche sociale-démocrate et des écologistes aux Pays-Bas a de quoi conforter les espoirs de leurs alliés dans les autres pays de l'UE.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Élections européennes : les Pays-Bas commencent à voter
Coalition gouvernementale aux Pays-Bas : "Un ménage à quatre?"
Aux Pays-Bas, l'extrême droite annonce un accord pour un gouvernement de coalition