Publicité

Européennes : Glucksmann promet de "réveiller l'Europe" lors de son premier meeting à Toulouse

Raphaël Glucksmann, tête de liste pour le PS et Place publique, s'est lancé dimanche dans la bataille des européennes avec un grand meeting près de Toulouse, pour "réveiller l'Europe", dénonçant "l'indolence" et le "concentré d'égocentrisme et d'indifférence" face à la situation en Ukraine.

Devant plus de 2 500 personnes rassemblées dans une salle surchauffée à Tournefeuille (Haute-Garonne), au cœur de l'Occitanie, terre de gauche, l'eurodéputé s'est interrogé : "sommes nous en train d'assister au délitement des démocraties européennes ou au contraire à leur réveil?".

Entré sur scène sur le titre du rappeur Eminem "Lose yourself", l'essayiste de 44 ans a assuré pouvoir "faire émerger une autre Europe, plus juste, plus digne", taclant à plusieurs reprises la macronie, "des dirigeants sans colonne vertébrale", des "somnambules".

"Nous ne sommes pas fait du même bois friable que celui du président et de ses affidés, nous ne changeons pas de discours en fonction des auditoires", a-t-il notamment critiqué. "Nous, l'extrême droite nous ne la flattons pas, nous la combattons", a encore martelé Raphaël Glucksmann, qui entend bien s'immiscer dans le match entre Renaissance et le RN.

"Je sens quelque chose qui a le goût de l'espérance, l'odeur et la saveur des débuts, quelque chose qui ressemble à un printemps", a-t-il affirmé devant la foule, scandant "on va gagner" et "taxer les riches", une des mesures qu'il défend au niveau européen.

AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Européennes : les partis de gauche en France jouent la division… et les seconds rôles