Européennes : François-Xavier Bellamy attaque frontalement le RN et Renaissance

Les Républicains ont choisi la Seine-Saint-Denis et plus précisément Aubervilliers pour lancer leur campagne aux élections européennes de juin prochain. Lors de son premier meeting, ce samedi 23 mars, François Xavier-Bellamy, tête de liste du parti de droite, s’est montré particulièrement virulent à propos de l’opposition.

À lire aussi Tribune - « Pourquoi je n’irai pas applaudir François-Xavier Bellamy »

« Le RN, où était-il ? »

Eurodéputé depuis juillet 2019, celui qui avait déjà conduit la liste LR lors des dernières élections continentales a fustigé l'inaction du Rassemblement national au Parlement européen. « Quand nous exigions que la Commission européenne finance des murs aux frontières extérieures de l’Europe, madame Hayer disait que nous étions ignobles. Et le RN, où était-il ? Ailleurs aussi, a-t-il clamé. Où étaient ces 23 élus quand nous menions ces combats ? Où était le RN quand nous défendions l’agence Frontex, attaquée par toute la gauche ? Quand je faisais interdire à la commission de faire la publicité du hijab ? »

Face à un public acquis à sa cause, François Xavier-Bellamy a multiplié les questions rhétoriques : « Vivement le 9 juin dit le RN, mais pourquoi ne pas avoir commencé plus tôt ? » Ses sympathisants ont ensuite scandé « Rien ! », lorsque la tête de liste a demandé ce qu’avait changé la victoire du Rassemblement nationale aux présidentielles de 2019.

« En dix ans, leurs élus n'auront pas déplacé une seule virgule dans un seul texte ...


Lire la suite sur LeJDD