Européennes: un candidat macroniste épinglé pour être au «chômage pendant la campagne»

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, le chef des Jeunes avec Macron, Ambroise Méjean, également candidat sur la liste de Valérie Hayer pour les élections européennes a déclaré être au chômage pendant la campagne électorale et toucher 2 500 euros d’indemnités par mois. Il s'est expliqué ce vendredi 17 mai dans un message sur X.

C'est un nouveau couac dans la campagne de la majorité alors que la liste Renaissance est à la peine dans les sondages. Une vidéo a été visionnée plus de 175 000 fois sur le réseau social TikTok et partagée par de nombreux comptes militants sur X. Interrogé lors d'un tractage pour les élections européennes, Ambroise Méjean indique face caméra qu’il est « au chômage pendant la période de la campagne électorale » et qu’il « touche 2 500 euros par mois ».

La séquence a rapidement été reprise par les oppositions, notamment à gauche et au RN. « Certains protégés de la République, grassement payé comme monsieur Méjean, se mettent au chômage temporairement pour pouvoir faire campagne pour eux-mêmes. C'est tout le mépris et tout le cynisme de la macronie qui semble ainsi résumé dans cette action », déplore Laurent Jacobelli, député Rassemblement national.

Une double discours de la majorité selon la gauche

L’ancien conseiller d’Agnès Pannier-Runacher précise continuer de « chercher activement un emploi » et respecter « toutes les règles qui incombent aux demandeurs d’emploi ».


Lire la suite sur RFI