Européennes 2024 : Terre historiquement modérée, la Bretagne place pour la première fois le RN en tête

nouveau cap - Avec 25,61 % en Bretagne aux européennes, le RN réalise le grand chelem en arrivant en tête dans les quatre départements de la région : Finistère, Ille-et-Vilaine, Morbihan et Côtes-d’Armor

En votant aux européennes, la Bretagne a choisi de changer radicalement de cap politique. Rétive jusqu’à présent à l’extrême droite et longtemps soutien affirmé d’Emmanuel Macron, la région a pour la première fois placé le Rassemblement national en tête dimanche.

La liste de Jordan Bardella obtient 25,61 % (mais plus de 28 % dans les Côtes-d’Armor et le Morbihan) contre 17,32 % aux européennes de 2019. Le RN réalise même le grand chelem, arrivant devant dans les quatre départements de la région (Finistère, Ille-et-Vilaine, Morbihan et Côtes-d’Armor).

Le RN satisfait de ce « tremblement de terre »

Raphaël Glucksmann (PS-Place publique) termine en deuxième position au niveau régional, juste devant la tête de liste de la majorité présidentielle Valérie Hayer (18,43 % contre 17,42 %).

Pour rappel, en 2022, Marine Le Pen avait obtenu en Bretagne, au premier tour de la présidentielle, 19,53 %, soit quatre points de moins qu’au niveau national, et 33,42 % au second tour, contre un score national de 41,45 %. « C’est un véritable tremblement de terre ! Pour la première fois, les électeurs ont mis le Rassemblement national en tête en Bretagne », s’est félicité le parti d’extrême droite qui, il y a quelques an(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Dissolution de l’Assemblée nationale : Quelles réactions à l’annonce d’Emmanuel Macron ?
Européennes 2024 : Triomphe du RN, dissolution de Macron, Glucksmann prend le lead à gauche… Ce qu’il faut retenir
Européennes 2024 : Emmanuel Macron annonce une dissolution surprise et plonge le pays dans l’inconnu