Publicité

Européennes 2024 : le PS se greffe à la liste de Place publique menée par Raphaël Glucksmann

Jeudi 1er février, les près de 300 cadres du Parti socialiste ont trouvé un accord sur la liste aux élections européennes de 2024 et acté qu’elle sera conduite par Raphaël Glucksmann, à raison de 176 voix pour, 108 voix contre et 10 abstentions. Le vote sera entériné le 10 février prochain afin de savoir si l’eurodéputé, leader du mouvement Place publique, est officiellement investi par le PS.

À lire aussi Européennes 2024 : Raphaël Glucksmann en quête d’espace

Dans les sondages, le Parti socialiste est actuellement crédité de 8 à 10 % des intentions de vote, soit environ dix candidats en position éligible. Place publique espère alors au moins trois places d’après Le Monde alors que le PS ne souhaite lui en réserver que deux, celle de Raphaël Glucksmann et celle de l’eurodéputée sortante Aurore Lalucq.

Un manque de diversité critiqué

Cette liste est toutefois critiquée par une partie de la gauche. Anne Hidalgo, maire de Paris, et Carole Delga, présidente de la région Occitanie, ont notamment voté contre, insatisfaites de la position de leurs candidats. Dans une lettre ouverte adressée à Oliver Faure, Carole Delga a notamment fustigé « le manque d’ouverture territoriale » de la liste, et a dénoncé « le jeu des arrangements internes ».

Philippe Brun, député de l'Eure, a également fait part de son désaccord en prenant une décision radicale : quitter la direction du parti. Il critique notamment le manque de candidats issus des classes populaires alors que «le pre...


Lire la suite sur LeJDD