Publicité

Européennes 2024 : Cohn-Bendit rompt avec Macron et plaide pour une alliance PS/Verts derrière Glucksmann

Daniel-Cohn Bendit tourne le dos à Emmanuel Macron. L’ancien leader de Mai 68 propose en revanche une solution à la gauche pour essayer de rompre avec « l’humiliation totale de la Nupes ». Dans un entretien accordé au Monde, dimanche 10 décembre, l’ex-eurodéputé de gauche a plaidé pour une liste commune en vue des élections européennes de 2024. Il souhaite en effet que trois partis de gauche se rassemblent : Europe Ecologie-Les Verts (EELV), le Parti socialiste (PS) et le Parti radical de gauche. À la tête de cette liste commune qui pourrait donner « un nouveau souffle » : le fondateur de Place publique et député européen Raphael Glucksmann. « Ils sont tous d’accord sur la vision de l’Europe », assure Daniel Cohn-Bendit auprès du Monde.

Une alliance qui « changerait la donne »

Selon lui, « une telle liste avec un vrai programme peut attirer toute la gauche de la Macronie », à condition que les trois partis réussissent à « dépasser les intérêts de la boutique X, Y ou Z ». Daniel Cohn-Bendit estime que si cette potentielle alliance obtient un score de 25 % aux Européennes, cela « changerait la donne ». Il a d’ailleurs lâché : « J’en ai assez qu’on me raconte que de toute façon, Marine Le Pen va gagner les élections. Réveillons-nous ! »

L’ancien eurodéputé semble d’ailleurs se détacher d’Emmanuel Macron qui juge que sa politique était « peut-être un mirage ». Il a particulièrement pointé le projet de loi sur l’immigration du gouvernement. Alors que le texte est examiné dès...


Lire la suite sur LeJDD