Européennes : à Sotteville-lès-Rouen, Raphaël Glucksmann donne de l’espoir aux électeurs socialistes

Raphaël Glucksmann était en meeting en Normandie mercredi soir, aux côtés des anciens rivaux socialistes Olivier Faure et Nicolas Mayer-Rossignol. Ensemble, ils ont porté un message d’espoir en affirmant que leur liste pouvait créer la surprise aux élections européennes du 9 juin et ainsi éviter le duel annoncé entre la majorité présidentielle et l’extrême droite.

L’image d’unité était belle et sans doute nécessaire pour le Parti socialiste (PS). Un peu plus d’un an après leur affrontement au congrès de Marseille, lors duquel le parti s’était déchiré entre pro et anti-Nupes (Nouvelle Union populaire écologique et sociale), le premier secrétaire du parti, Olivier Faure, et le maire de Rouen, Nicolas Mayer-Rossignol, étaient réunis autour de la tête de liste PS-Place publique Raphaël Glucksmann, mercredi 3 avril, lors d’un meeting à Sotteville-lès-Rouen. Tous ensemble, ils ont semblé mettre derrière eux les déchirements de janvier 2023 pour se projeter vers un avenir qu’ils espèrent heureux au soir du dimanche 9 juin, date du scrutin européen en France.

À lire aussiÉlections européennes : les enjeux d'un scrutin à haut risque


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Européennes : pour le lancement de sa campagne, Renaissance sort l'artillerie lourde face au RN
Européennes : les partis de gauche en France jouent la division… et les seconds rôles
Les Insoumis se lancent dans les européennes avec la présidentielle de 2027 en ligne de mire