Euro: avec six buts contre son camp depuis le début de la compétition, l'édition 2024 marche sur les traces du record

Et un de plus qui font six ! Depuis le début de la compétition, il ne cesse de faire parler de lui. Les internautes le placent, avec humour, tout en haut du classement des buteurs, bien devant Jamal Musiala et Georges Mikautadze et leurs deux réalisations. Le but contre son camp, abrégé en CSC, est à la fête et la rencontre entre la Turquie et le Portugal (0-3) n'a pas manqué de le mettre à l'honneur.

L'édition 2024 de l'Euro en passe de battre le record de CSC dans la compétition ?

Pour certains, la réalisation malchanceuse du défenseur central turc Samet Akaydin ce samedi est même la plus réussie - comprendre la plus improbable - de cet Euro, alors que sa passe en retrait vers son gardien est bien venue mourir derrière la ligne à la 28e minute de la rencontre.

Avant cela, d'autres nations ont également fait les frais de ce CSC, à commencer par l'Allemagne lors du match d'ouverture de la compétition contre l'Ecosse (5-1). Antonio Rüdiger avait ouvert les hostilités, empêchant le pays hôte de réaliser un clean sheet pour son entrée en lice.

C'est, en revanche, grâce à lui que les Bleus ont fait trembler les filets face à l'Autriche (1-0) lundi dernier, ou plutôt grâce à Maximilian Wöber, qui a coupé un centre à la mi-hauteur de Kylian Mbappé. Le Tchèque Robin Hranac face au Portugal (1-2), l’Albanais Klaus Gjasula face à la Croatie (2-2), l’Italien Riccardo Calafiori face à l’Espagne (0-1) et donc Samet Akaydin sont venus s'ajouter à la liste des malheureux auteurs de buts dans leurs propres filets.

Pour se donner une idée, l'édition 2021, la plus prolifique en termes de CSC, s'était terminée avec neuf buts contre son camp en 51 matchs. Avec six CSC en 23 rencontres, nul doute que ce nouveau cru est parti sur de bonnes bases et pourrait, d'ici quelques jours, signer un nouveau record.

Article original publié sur RMC Sport