Euro : les quatre clés du succès de l'Italie

·1 min de lecture

Il ne fallait pas aller bien loin finalement pour déceler la nation championne d'Europe. L'Italie, victorieuse du match d'ouverture de l'Euro contre la Turquie (3-0 le 11 juin), a refermé la compétition en terres anglaises dimanche en s'imposant en finale contre l'Angleterre à Londres (1-1, 3 t.a.b. à 2). Un résultat qui n'était pas vraiment attendu de l'autre côté des Alpes. L'Italie était en pleine reconstruction depuis son absence très remarquée à la dernière Coupe du monde en Russie en 2018. Reprise par Roberto Mancini, ancien coach de l'Inter Milan et de Manchester City notamment, la Squadra Azzurra s'est transformée pour afficher son meilleur visage durant la compétition. Le tacticien italien lui a redonné les clés pour la mener au sommet du football européen.

>> Abonnez-vous à notre newsletter sur l'Euro pour ne rien manquer de la compétition

Un travail mental hors normes

Cette victoire, l'Italie l'a doit d'abord et avant tout au travail au long court de Roberto Mancini. Vainqueur à plusieurs reprises du championnat italien avec l'Inter, le technicien était l'homme de la situation pour redresser une Squadra Azzurra balbutiante quelques années. Après l'échec retentissant contre la Suède en barrages du Mondial 2018, Mancini, tout juste en poste, a insufflé de la confiance et un nouvel enthousiasme à sa sélection.

Grâce au travail de son staff et notamment de Gianluca Vialli, son grand ami depuis leur aventure commune à la Sampdoria de Gênes dans les années 1980, Ro...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles