Euro : quatre choses que vous ne saviez peut-être pas sur le stade de Wembley

·1 min de lecture

Hôte des demi-finales et de la finale, Wembley sera le terminus d'un Euro hors-norme, éclaté dans onze villes hôtes mais pourtant favorable à certaines équipes (presque) à domicile. Focus sur ce stade XXL du nord-ouest de Londres, lieu de légende depuis le début du XXe siècle, dont la renommée dépasse le sport avec des concerts incontournables à la fin du siècle dernier.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Il a déjà accueilli près de 200.000 personnes

Construit dans le cadre de l'Exposition de l'Empire Britannique de 1924-1925, à un endroit déjà très prisé des Londoniens pour pratiquer le "Beautiful game", Wembley a été achevé dès 1923. La fédération anglaise de football anglaise l'a immédiatement choisi pour accueillir la finale de la FA Cup entre Bolton et West Ham.

Le stade tout neuf a été littéralement assailli par les supporters et les curieux. Si le nombre officiel de spectateurs ce jour-là est de 127.000 spectateurs, sa capacité maximale, on estime que plus de 200.000 personnes sont entrées dans le stade.

Cette rencontre est entrée dans la légende comme "La finale au cheval blanc", en raison de la présence de la police montée appelée pour contrôler la foule qui avait envahi le terrain, provoquant un retard de 45 minutes pour le match finalement remporté par Bolton 2 à 0.

Le programme du dernier carré à Wembley

Demi-finales

Mardi, 21h : Espagne - Italie

Mercredi, 21h : Angleterre - Danemark

Finale

Dimanche, 21h : Espagne OU Italie - Angleterre OU Danemark

Il a failli être démoli une première fois…

À la fin ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles