Euro : ce qu’il faut retenir de la belle victoire danoise face à la République tchèque

·1 min de lecture

Mais où s’arrêtera cette incroyable équipe du Danemark ? Les Danois ont confirmé leur statut de révélations de cet Euro en se qualifiant pour les demi-finales, samedi, à l’issue d’un superbe match face à la République tchèque (2-1). Thomas Delaney a marqué d’entrée (5e), avant que Kasper Dolberg, l’attaquant de Nice, ne fasse le break en fin de première période (42e). Mais les Tchèques, qui ont dominé la deuxième période et ont eux aussi livré une belle partie, ont réduit l’écart par l’inévitable Patrick Schick (49e) mais n’ont pas réussi à égaliser dans une fin de match débridée. 

Le Danemark, porté par tout un peuple, affrontera le vainqueur d’Angleterre-Ukraine, mercredi à Wembley. 

La question : qui peut arrêter le Danemark ? 

La tornade danoise a encore fait souffler un vent de fraîcheur sur cet Euro, samedi à Bakou. Les Danois, dans la lignée de leurs prestations depuis le début de la compétition, ont appliqué les mêmes recettes qui en font assurément l’équipe la plus séduisante du tournoi : de la vitesse, de la qualité technique, un souci constant de se projeter vers l’avant et un plaisir immense à jouer au ballon. Les partenaires de Christian Eriksen, à qui un hommage a été rendu avant le coup d’envoi, ont pris les devant dès la 5e minute, sur un corner qui n’aurait pas dû être accordé. Thomas Delaney ne s’est pas posé de question et a propulsé une belle tête piquée dans le petit filet tchèque pour ouvrir le score. 

Les Danois, nettement supérieurs en première période,...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles