Euro : non, tout n'est pas à jeter pour les Bleus malgré l'élimination

·1 min de lecture

Et l'aventure européenne de l'équipe de France s'arrêta net, par une douce soirée d'été sur la pelouse de la National Arena de Bucarest, lundi. Menés, rejoints et finalement éliminés au bout de la nuit par une séduisante équipe suisse, les Bleus ont quitté prématurément une compétition qui paraissait à leur portée, sans grand favori en dehors d'eux, champions du monde à la force collective a priori intacte. L'édifice tricolore s'est écroulé et avec lui les certitudes des Français dans cette équipe. Tout est-il à jeter après cette désillusion ? Non, pas vraiment. Europe 1 a listé les raisons de ne pas totalement sombrer dans la dépression malgré cette élimination rocambolesque.

Le récital de Pogba

Parmi les indéniables motifs de satisfaction (en dépit de l'abattement général, il faut bien le dire), les prestations de Paul Pogba durant cet Euro occupent une place de choix. Irrégulier avec Manchester United, le milieu de terrain tricolore a littéralement survolé ces quatre matches, avec un rendement majuscule notamment contre l'Allemagne et la Suisse. Avec, en guise de conclusion anticipée d'une compétition disputée avec envie et inspiration, cette frappe somptueuse nichée dans la lucarne de Yann Sommer, lundi soir, pour le but d'un 3-1 que beaucoup pressentaient définitif. 

>> Réécoutez Europe 1 Football Club en replay et podcast ici

À 28 ans, "la Pioche" a encore montré lors de cette campagne qu'il était le patron de l'entrejeu tricolore, aux côtés d'un Kanté émoussé et ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles