Euro NCAP sonne l'alarme pour la sécurité des utilitaires, et épingle Renault

·1 min de lecture

Un utilitaire, c'est gros et lourd, surtout chargé, les dégâts et dommages causés lors d'une collision peuvent être dramatiques. C'est le constat de départ d'Euro NCAP, qui a fait le tour du segment et tire la sonnette d'alarme : ces véhicules sont très en retard sur les voitures de tourisme, et c'est dangereux.

Le principal problème : l'absence de nombreuses aides à la conduite et système de prévention des collisions, comme le freinage automatique d'urgence, l'aide au maintien dans la voie ou même un régulateur de vitesse performant. Sans ces aides, les accidents sont plus fréquents, et par la nature même de ces véhicules, plus graves.

Heureusement, certains systèmes seront rendus obligatoires en 2024, mais l'organisme appelle les constructeurs à les généraliser bien avant ça, et surtout à faire preuve de transparence sur la présence ou non de ces équipements lors de marchés conclus avec les gestionnaires de flottes.

Ford, Mercedes et VW bons élèves, Renault à la traîne

Euro NCAP a pris en main la quasi-totalité du marché pour faire le point, utilitaire par utilitaire. Puis l'organisme les a classés, avec les bons élèves recevant une certification Or (Ford Transit, Mercedes Vito, Volkswagen Transporter), ou Argent (Mercedes Sprinter, Opel Vivaro, Peugeot Expert, Volkswagen Crafter et Ford Transit Custom). En général, les productions de Ford, Mercedes, Volkswagen et PSA s'en sortent bien... Ce qui n'est pas du tout le cas de Renault.

En effet, (...)

Lire la suite sur Auto Plus

Toyota lance un groupe de travail pour promouvoir l'hydrogène
Rolls-Royce: à chaque modèle sa taille de volant, pourquoi ?
Ford livre des repas en voitures autonomes à Miami
Skoda : les prochains modèles électriques se précisent
Audi A3 Sportback 45 TFSI e (2020) : une nouvelle version hybride rechargeable de 245 ch !
Ford Mustang : la transmission intégrale sur la prochaine génération ?