Euro : l'Italie arrache son quart au bout de la nuit, le Danemark épate

·2 min de lecture

L'Italie est venue à bout de l'Autriche en prolongation  samedi en huitième de finale de l'Euro, arrachant son billet pour les quarts au même titre que l'épatant Danemark, qui a écoeuré le pays de Galles .

L'Italie, forte d'une série d'invincibilité record, est venue à bout de l'Autriche en prolongation (2-1 a.p.) samedi en huitième de finale de l'Euro, arrachant son billet pour les quarts au même titre que l'épatant Danemark, qui a écoeuré le pays de Galles (4-0).

La phase à élimination directe ne fait que commencer mais la dramaturgie de ces matches couperets opère déjà: il a fallu de longues minutes de tension au stade de Wembley, à Londres, pour voir les Italiens trouver enfin la faille de la muraille autrichienne par Chiesa (95e) puis Matteo Pessina (105e), malgré la réduction du score de Sasa Kalajdzic (114e). Et à Amsterdam, il a suffi de deux coups de patte du Danois Kasper Dolberg (27e, 48e), habituel remplaçant projeté dans la lumière, pour propulser en quart de finale le Danemark, porté par un supplément d'âme depuis l'immense frayeur de l'arrêt cardiaque de son milieu Christian Eriksen en plein match.

Bref, le décor des huitièmes est planté avant la suite du programme, avec notamment un choc à Séville dimanche soir (21h00) entre la Belgique de Romelu Lukaku et le Portugal de Cristiano Ronaldo, dont le vainqueur défiera l'Italie en quarts à Munich. Le Danemark ira lui à Bakou affronter soit les Pays-Bas, soit la République tchèque, qui s'affrontent dimanche (18h00) à Budapest.

A Wembley, l'Italie a été longtemps muselée par l'accrocheuse défense autrichienne: pourtant séduisante en phase de poules, la "Nazionale" a peiné à avoir le réalisme de certaines de ses glorieuses devancières, comme lorsque la frappe soudaine de Ciro Immobile s'est écrasée sur le poteau (32e). Décomplexée au fil du match, l'Autriche aurait même pu ouvrir le score si la tête de Marko Arnautovic (65e), entrée avec l'aide de la(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles