Euro : l'arbitre Stéphanie Frappart, seule rescapée française de la compétition

·1 min de lecture

Il n'y a heureusement pas que des déceptions dans le contingent français à l'Euro 2020. Stéphanie Frappart, seule femme arbitre de la compétition, est toujours qualifiée pour assurer son rôle de quatrième sifflet ou de remplaçante lors des quarts de finale. Une fierté pour le corps arbitral français, qui regrette la non retenue de Clément Turpin, arbitre principal, auteur selon l'UEFA de plusieurs erreurs d'appréciations lors de Russie-Danemark (1-4). La Française peut "profiter" de l'élimination prématurée des Bleus, en huitièmes de finale contre la Suisse (3-3, 5-4 t.a.b.), pour prolonger l'aventure au sifflet dans cette compétition.

>> Abonnez-vous à notre newsletter sur l'Euro pour ne rien manquer de la compétition

Une participation déjà historique

Lors du match d'ouverture entre l'Italie et la Turquie (3-0), l'instance européenne du foot avait désigné la Française Stéphanie Frappart comme quatrième arbitre. La Francilienne de 37 ans est ainsi devenue la première femme à officier lors d'un Euro masculin de football. Une nomination historique après d'autres échelons gravis ces derniers temps : l'arbitre française était déjà la première à avoir assurer un rôle principal en Ligue des Champions cet hiver.

Seule rescapée du contingent tricolore de l'Euro 2020, la Francilienne peut prétendre à participer à la suite de la compétition, notamment les demi-finales et la finale à Wembley. Elle pourrait imiter Stéphane Lannoy, le dernier Français à avoir diriger un match à élim...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles