Euro : Italie-Espagne, l'histoire de leur renaissance

·1 min de lecture

Pendant de nombreuses années, l’Italie et l’Espagne ont fourni d’innombrables stars du foot, de Buffon à Pirlo en passant par Xavi, Iniesta ou encore Casillas. L’histoire récente de ces deux géants du foot mondial a pourtant été plus compliquée, avec aucune demi-finale d’une grande compétition internationale depuis l’Euro 2012 (victoire 4-0 de la Roja en finale contre la Squadra Azzurra). Davantage attendus comme des outsiders, ils ont tous deux déjoué les pronostics en se hissant dans le dernier carré de cet Euro, actant leur retour au premier plan. Europe 1 vous raconte la renaissance de ces deux grandes sélections, avant leur affrontement mardi soir en demi-finales à Wembley, à Londres (21h). 

>> Abonnez-vous à notre newsletter sur l'Euro pour ne rien manquer de la compétition

La renaissance après une longue éclipse 

Le "rinascimento" italien est sans doute le plus spectaculaire. Car il faut mesurer le traumatisme vécu par tout un pays le 13 novembre 2017, le jour où la Squadra Azzurra se retrouve éliminée en barrages pour la Coupe du monde 2018 par la Suède (0-1, 0-0). Après ce drame national, le sélectionneur Roberto Mancini a lancé une vaste opération de reconstruction, misant avant tout sur le jeu (on y reviendra). Un chantier qui a réussi au-delà de toutes les espérances, avec une incroyable série en cours de 32 matches sans défaite depuis novembre 2018 (contre le Portugal) et un Euro magnifique jusqu’ici, avec la superbe victoire contre la Belgique (2-1) en qu...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles