Euro : Italie-Angleterre, duel classique cherche rencontre au sommet

·1 min de lecture

C'est un duel entre deux nations majeures du football mondial, qui n'a paradoxalement jamais débouché sur un match d'une importance aussi grande que dimanche soir (21 heures), en finale de l'Euro. L'Italie et l'Angleterre vont s'affronter à Wembley pour la suprématie européenne, une rencontre au sommet dans un historique globalement équilibré entre les Three Lions et la Squadra Azzura (10 victoires italiennes, 8 anglaises, 9 nuls). Pourtant, plusieurs matches sont restés dans les mémoires.

1990 : le penalty de Schillaci

Match pour la 3e place du Mondial 1990, Italie-Angleterre 2-1, le 7 juillet 1990 à Bari

Dépitée par sa défaite aux tirs au but en demi-finale contre l'Argentine de Diego Maradona, l'Italie obtient la médaille de bronze de "son" Mondial, en venant à bout des Anglais, 2-1. Les trois buts sont inscrits dans les 20 dernières minutes : Roberto Baggio ouvre le score devant une défense apathique, David Platt égalise et Toto Schillaci inscrit le but victorieux sur un penalty qu'il provoque lui-même, à la 86e minute. Le joueur de la Juventus Turin, sélectionné depuis quelques mois à peine, finit meilleur buteur du tournoi (6 buts), et ne marquera qu'une seule autre fois dans son éphémère carrière d'international.

>> Abonnez-vous à notre newsletter sur l'Euro pour ne rien manquer de la compétition

1997 : la renaissance de l'Angleterre

Qualification au Mondial 1998, Italie-Angleterre 0-0, le 11 octobre 1997 à Rome

Non-qualifiée pour le Mondial 1994, l'Angleterre crain...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles