Euro de hand : les Bleues bredouilles après leur défaite en petit finale face au Monténégro

© AFP

Moins de 48 heures après leur élimination sèche en demi-finale contre la Norvège (28-20) , les Bleues n'ont pas trouvé les ressources pour rebondir et restent hors d'un podium international pour la deuxième fois seulement depuis le retour d'Olivier Krumbholz à leur tête en 2016.

Très loin de la démonstration 27-19 du tour principal une semaine plus tôt face à ce même Monténégro, ce match a montré des championnes olympiques françaises, fébriles face à une équipe ayant "de la malice et même du vice", dixit Olivier Krumbholz la semaine passée.

>> LIRE AUSSIHandball : les Norvégiennes éliminent les Bleues en demi-finale de l'Euro-2022 (28-20)

 

Les Bleues conspuées

Face aussi à des centaines de supporters hostiles les conspuant, les tricolores ont multiplié les pertes de balles et ont buté sur Batinovic dans une excellente soirée (11 arrêts, 37%).

Le penalty manqué par Grâce Zaadi pour revenir à une longueur (26-24, 69e) a scellé la rencontre. Mais c'est à la demi-centre que les Bleues devaient leur survie en prolongation (23-23) puisqu'elle avait égalisé d'un tir à 7 m sur le buzzer sous un déluge de décibels.

>> LIRE ÉGALEMENTEuro de handball : les Bleues surclassent le Monténégro (27-19) et se rapprochent du dernier carré

 

Monténégrines habitées

Au-delà de l'atmosphère irrespirable, à l'image de la trentaine de policiers de maintien de l'ordre déployés devant la section de tribune monténégrine en fin de match, les tricolores ont pâti de circonstances contraires...


Lire la suite sur Europe1