Euro : Le genou à terre annoncé des Bleus critiqué par des politiques

·2 min de lecture

Plusieurs responsables politiques ont critiqué mardi l'intention des Bleus de mettre genou à terre en signe de protestation contre les discriminations avant le match de l'Euro contre l'Allemagne en soirée.

Plusieurs responsables politiques, dont le RN Thierry Mariani, ont critiqué mardi l'intention des Bleus de mettre genou à terre en signe de protestation contre les discriminations avant le match de l'Euro contre l'Allemagne en soirée. "Très sincèrement je le regrette, Black Lives Matters c’est un drame mais c'est un drame qui s’est passé aux Etats-Unis, c’est un drame qui s’est passé avec la police américaine. La police française n'a jamais eu ces dérives", a dénoncé sur Europe 1 Thierry Mariani, candidat RN pour les régionales en Paca.

"C’est encore une opération importée d’un pays étranger qui n'a aucun rapport avec la France et moi je suis attaché à la neutralité du sport", a ajouté l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy. "Quelle honte ! Black Lives Matter est un machin sponsorisé pour faire monter les tensions, casser les peuples, les diviser, les entretenir dans le ressentiment, les affaiblir !", a critiqué sur Twitter l'ancien numéro 2 du RN Florian Philippot.

"Apparemment c’est prévu, donc c’est oui", avait répondu laconiquement le capitaine des Bleus Hugo Lloris lundi lors de la conférence de presse d'avant-match à propos de l'intention des Bleus de mettre genou à terre. La France avait déjà fait ce geste, associé au mouvement Black live matters, contre le Pays de Galles en match de préparation.

"Ce genre de symbole, ça fait de mal à personne, mais c'est pas ce qui fait avancer les choses"

Les joueurs de l'équipe de Belgique ont mis un genou à terre, sous les sifflets du public de Saint-Pétersbourg, samedi avant le match de l'Euro contre la Russie, tandis que les Russes sont restés debout. Avant eux, les joueurs de Premier League notamment ont pris l'habitude de mettre un genou à terre avant les rencontres depuis(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles