Euro : comment Gareth Southgate a redressé l'équipe d'Angleterre

·1 min de lecture

En qualifiant l'Angleterre pour sa deuxième demi-finale consécutive dans un grand tournoi, Gareth Southgate a remis son pays "sur la carte du football", avec pragmatisme, une grande confiance dans ses joueurs mais aussi des choix forts. Mercredi, contre le Danemark, les Three Lions viseront la première finale d'un Euro de leur histoire, après les échecs de 1996, aux tirs au but face à l'Allemagne, et de 1968, contre la Yougoslavie (1-0), deux ans après leur sacre mondial à domicile. Jamais depuis ils n'avaient intégré le dernier carré dans deux compétitions successives.

"C'est très plaisant d'obtenir des résultats qui permettent de remettre notre pays sur la carte du football", a admis Gareth Southgate après la démonstration contre l'Ukraine (4-0). Si le meilleur reste peut-être à venir, avec deux derniers matches se déroulant à Wembley, Southgate fait déjà partie de l'élite des coaches anglais.

Du temps de jeu pour les jeunes 

En cinq ans, il a fait d'une équipe traumatisée par une élimination humiliante contre l'Islande (2-1) à l'Euro 2016 un prétendant très crédible au titre continental. Nommé d'abord pour un intérim de quatre matches - deux victoires et deux nuls - c'est presque par acclamation populaire des joueurs que l'ancien joueur d'Aston Villa et de Middlesbrough, sélectionné lui-même à 57 reprises en équipe d'Angleterre, avait été confirmé à son poste.

 

>> Abonnez-vous à notre newsletter sur l'Euro pour ne rien manquer de la compétition

Profitant de ses respon...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles